by Claire

November 4, 2020

Comment apprivoiser vos émotions négatives (et les rendre bénéfiques)

Vous est-il souvent arrivé d'être submergée par vos émotions? Si vous êtes une personne pleinement vivante comme moi, il y a de fortes chances. Quand j'ai écris cet article par exemple, j'étais tellement motivée pour vous partager le meilleur sur ce thème que je me suis retrouvée paralysée par la peur. Et si ce n'est pas assez  percutant? Utile pour le lecteur, pour vous? Alors que les émotions positives nous motivent naturellement, les émotions négatives demandent à être entendues et maîtrisées pour devenir bénéfiques.

Je vous partage ici des conseils faciles à mettre en place et profondément efficaces pour les apprivoiser et nous permettre d'aller de l'avant. Pour illustrer la marche à suivre, je prendrai comme exemple le cheval.

Comment apprivoiser vos émotions négatives (et les rendre bénéfiques)

Vos émotions sont comme des chevaux sauvages

D'un point de vue symbolique, le cheval est un animal archétypique très puissant. Dans les rêves et comme animal totem, il représente tout ce qui est lié à un élan de vie, que ce soit la liberté, l’impétuosité du désir, la libido, l'énergie animale, l'instinct, la motivation de vivre, les forces impulsives et imaginatives.

Il n'est pas un animal comme les autres. C'est la conquête la plus noble de l'homme mais il n'en reste pas moins sauvage. Le cheval est à la fois ombre et lumière comme le démontrent les nombreuses représentations du cheval à travers les âges et les civilisations. Il y a entre l'homme et le cheval un dialogue particulier, source de paix et de conflit.

Tout comme le cheval et son cavalier, nos émotions sont puissantes et peuvent nous dévier de notre route si elles sont mal ou peu maîtrisées.

C'est là toute la dialectique du cheval. Trop sauvage, il ne peut être monté, encore moins guidé, et devient incontrôlable. Trop contraint ou captif, il ne sera plus que l'ombre de lui-même et perdra cette formidable impétuosité qui lui permet d'emporter son cavalier à l'autre bout du monde. Un bon cavalier laisse donc s'exprimer l'instinct sauvage du cheval tout en ne perdant pas le contrôle.

Dans la mythologie grecque, Poséidon, dieu de la mer et de la terre tremblante, a donné le cheval à l'humanité, mais c'est Athéna, déesse de la sagesse, qui nous a donné les rênes.

Encourager nos élans de vie, c'est respecter nos émotions profondément riches et humaines mais avoir la sagesse de les remettre à leur place quand elles sont trop envahissantes.

Est-ce que l'émotion que vous ressentez est constructive?

Dans toutes les religions, on trouve un char solaire tiré par des chevaux. De la préhistoire où il utilisé pour simuler le déplacement du soleil, dans la mythologie grecque avec le char d'Apollon, dans la bible où il est fait mention du char du soleil, ou enfin le char du Pharaon englouti par la mer rouge. C'est le cheval blanc qui porte le Christ, la monture du Bouddha pour le Grand Départ, celui sur lequel est attendu le prophète Mohammed. En bref, le cheval blanc domine la symbolique de la majesté, la monture des héros, des saints et des conquérants spirituels.

Tout comme le cheval blanc qui guide les dieux et les héros, les émotions positives nous accompagnent dans notre élan de vie en nous révélant à quel point nous sommes en harmonie avec notre potentiel intérieur.

Elles sont alors constructives, elles nous portent dans nos projets et nous motivent. La joie, le plaisir, l'entrain, la surprise sont bien évidemment positifs, mais la tristesse ou la colère peuvent aussi nous être bénéfiques, car elles permettent d'exprimer, de "faire sortir" des réactions à des évènements extérieurs qui nous ont touché. Si vous venez de perdre un être cher, il est tout à fait compréhensible et légitime de pleurer et de faire son deuil. Si une personne vous a blessé, il est aussi normal d'être en colère.

Si vous êtes submergée par une émotion, demandez-vous tout d'abord si celle-ci accompagne votre élan de vie ou si elle représente une frustration qui demande à être écoutée et travaillée.

Que veut vous dire une émotion négative?

Chez les chamans d'Asie centrale, le cheval est familier des ténèbres, c'est lui qui peut guider le cavalier en pleine nuit. Il exerce alors des fonctions de guide et d'intercesseur entre l'homme et le monde de la nuit, le monde des morts. C'est ce que l'on appelle une psychopompe. Sa capacité à accéder au monde du dessous, le monde chthonien (à l'intérieur de la terre), lui vaut d'être présent lors du dernier voyage des défunts.

Les émotions négatives permettent de révéler des dysfonctionnements intérieurs ou des conflits encore inconscients, dans l'ombre.

Bien écoutées et travaillées, elles nous permettent ainsi de mieux nous connaître, de nous révéler à notre puissance de création, de nous aider à créer la vie que nous voulons et non pas celle imposée par l'entourage, la société ou nos fausses croyances.

Si vous avez identifié l'émotion qui vous submerge comme négative, donnez-lui un nom bien précis. En effet, nommer une émotion, c'est déjà la délimiter et ne plus s'identifier complètement à elle.

Visualisez vos émotions négatives pour mieux les comprendre

Si vous n'arrivez pas à nommer votre émotion car elle est trop diffuse, ce n'est pas grave. Voici un exercice de visualisation qui vous permettra (1) de représenter concrètement l'émotion qui vous submerge (2) de définir l'influence, l'impact que cette émotion a sur vous (3) de se détacher ou d'apprivoiser cette émotion en reprenant le contrôle. Mettez vous confortablement dans un endroit où vous ne serez pas dérangée pendant les dix prochaines minutes.

  1. Fermez les yeux et prenez trois grandes inspirations. Connectez vous avec l'émotion qui est la plus présente en vous, à cet instant précis, qui vous pose problème. Ça peut être la colère, l'envie, la tristesse.
  2. Imaginez un cheval qui représente l'émotion. Décrivez-le le plus précisément possible. De quelle couleur est-il? A-t-il une longue crinière? Est-il râblé ou au contraire élancé? En train de courir? Se trouve-t-il dans l'eau ou dans une plaine? etc. Matérialiser l'émotion négative, c'est déjà la circonscrire à un espace bien précis, la délimiter et ne plus être submergée par elle.
  3. Tel un dresseur de chevaux, commencez par le regarder évoluer. Notez son rythme, ses mouvements. Il est peut-être fougueux et impatient, ou au contraire calme et au petit trot. Par exemple, si vous êtes en colère, vous allez probablement avoir devant vos yeux un cheval énervé, au triple galop, ou ayant de l'écume sortant des naseaux. Le comportement du cheval représente l'impact qu'il a ou peut avoir sur vous. Observer une émotion négative, c'est décrypter son influence sur notre comportement, notre façon d'être, l'impact qu'elle peut avoir sur notre attitude face à la vie.
  4. Approchez-vous de lui doucement, avec attention, au rythme qui vous semble le plus approprié. Dans l'exemple de la colère, si le cheval rue, ne vous précipitez pas sous ses sabots mais approchez vous à quelques pas de lui en le fixant dans les yeux. Attendez, puis recommencez à vous approcher. L'idée n'est pas de se confronter violemment à lui pour le soumettre. Contacter une émotion négative, c'est se poser en tant qu'interlocuteur indépendant d'elle, c'est diminuer son influence et redevenir maître de soi-même.
  5. Parlez lui de votre émotion et des diverses sensations corporelles que cela vous fait. Écoutez en retour ce qu'il a à vous dire. L'idée est de l'apprivoiser et d'en faire un compagnon de route, pas de le réprimer avec froideur. Rappelez-vous, si vous vous ressentez une émotion négative, c'est que vous avez probablement un conflit intérieur à régler. Si vous vous forcez à l'éviter, vous n'allez pas résoudre la source du problème. Au contraire, cela risque de réapparaître plus tard avec plus de vigueur et répété régulièrement, d'évoluer en stress. Apprivoiser une émotion négative, c'est lui faire comprendre que vous l'avez écoutée mais que c'est vous qui tenez les rênes.
  6. Faites la paix avec votre cheval en interagissant corporellement avec lui. Apaisez-le en lui chuchotant à l'oreille, s'il est énervé ou trop fougueux. Montez dessus s'il est calme et que vous avez envie de partir en ballade avec lui. Une fois que vous avez appréhendé son caractère, il est en effet temps d'agir. Si l'émotion continue de vous submerger ou vous fait trop souffrir, dites-lui que vous avez été contente de pouvoir dialoguer avec lui et que vous reviendrez plus tard. Le principal dans cette étape est d'éviter l'immobilisme soit en agissant, soit en passant à autre chose. Transcender une émotion négative, c'est intégrer ce qu'elle nous a appris afin d'aller de l'avant, vers le chemin que vous avez établi.
  7. Dites au revoir à votre cheval de la façon dont vous voulez et ouvrez les yeux. L'idée derrière ce dernier point est de conclure symboliquement l'interaction avec l'émotion négative afin qu'elle soit délimitée dans le temps et cesse de vous tourmenter tout le reste de la journée. Vous pouvez recommencer cette visualisation autant de fois que vous voulez, si l'émotion revient ou si vous voulez aller plus loin dans la découverte de votre mécanisme intérieur.
Et si vous avez un coup de blues car cela parait difficile, voici une citation que je trouve très motivante et très juste. Elle nous apprend que quelque soit notre origine, nos difficultés, avancer ne serait-ce que d'un petit pas, c’est déjà être vainqueur.
Faites ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, là où vous êtes. - Théodore Roosevelt -

Transcendez vos émotions pour faire briller votre lumière intérieure

Nous venons de voir comment apprivoiser ses émotions négatives. L'un des premiers bénéfices est bien évidemment de diminuer votre souffrance et je vous assure que cela vous aidera: La souffrance est le résultat d'une attitude soumise vis à vis de nos émotions négatives. Tel le dresseur de chevaux, en vous posant comme maître de vos émotions, vous prenez en main la façon dont vous les pensez, vous les assimilez. Vous décidez que vos émotions, même négatives, vous permettront d'aller de l'avant.

À ce titre, le mythe de Pégase, cheval ailé, est très instructif. Pégase est né des amours de Poséidon et du sang de la Gorgone, capable de pétrifier et tuer par le regard. C'est donc un animal profondément issu du monde de la terre et de ses aspects chthoniens (issus de l'ombre). Mais Pégase porte sa foudre à Zeus faisant de lui un animal céleste. Il est passé de la terre au ciel: c'est la sublimation de l'instinct terrestre en sagesse initiée.

Vous pouvez  aller encore plus loin en réalisant cet exercice régulièrement, pour n'importe quelle émotion, qu'elle soit négative, neutre ou positive. Le but ici est de se connaître soi-même, plus intimement, plus authentiquement, afin de prendre le chemin qui est le notre, celui qui nous permettra d'être heureux, épanoui, éveillé, sublimé.

Voilà, j'espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre le rôle des émotions négatives et comment les apprivoiser afin qu'elles nous soient bénéfiques. Vous avez des questions? Une remarque? N'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Vous avez aimé cet article? Postez-le sur les réseaux sociaux à l'aide des boutons ci-dessous ou en cliquant sur les images pour les épingler dans Pinterest.

About the author 

Claire

Artiste, ancienne scientifique et joueuse d'échecs, je suis une entrepreneure qui adore chercher, écrire et communiquer sur le développement personnel. J'ai l'habitude d'écrire mes articles et concevoir les ressources de la librairie d'Âme Monde avec un café à côté de moi ou un chai bien sucré.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Obtenez mon E-book Gratuit

Découvrez et avancez sur votre propre chemin de vie, celui qui sera en accord avec vos valeurs, respectera votre personnalité et portera vos rêves.

>