by Claire

January 7, 2021

La méthode Kaizen ou l'art de l'amélioration continue

Avoir des objectifs dans la vie est essentiel. Mais lorsqu'ils se dressent devant nous comme une montagne immense à gravir, leurs avantages nous semblent tout à coup très petits, très lointains et sacrément durs à imaginer.

Connaissez-vous les citations suivantes? "Rome ne s'est pas bâtie en un jour.", "Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas (Lao Tseu)". "Mieux vaut un que deux tu l'auras."

Toutes ces citations font référence à un principe similaire, le principe des petits pas, que la méthode Kaizen a théorisé pour notre plus grand bonheur.

La méthode Kaizen, c'est l'art d'amener succès, réussite et satisfaction dans votre vie de tous les jours. C'est relativiser les difficultés et les obstacles qui arrivent inévitablement sur votre chemin. C'est ainsi apprécier chaque petit pas, chaque petite réussite, chaque moment de votre vie.

La méthode Kaizen

Kaizen provient du japonais kai (changement) et zen (bon, meilleur) et décrit une méthode basée sur l'amélioration continue. Elle est formée de deux concepts essentiels: éliminer ce qui n'a pas lieu d'être et améliorer efficacement et simplement ce qui fait avancer.

Initialement conçue comme une stratégie en entreprise, la méthode Kaizen s'est imposée en développement personnel pour ses incroyables bénéfices.

En une phrase, Kaizen est basée sur la mise en place de petites améliorations, jour après jour. L’avantage de cette méthode, c’est qu’elle privilégie le processus et non pas l'objectif à atteindre.

En se basant sur de petits efforts constants mais en rien insurmontables, vous vous voyez avancer, vous voyez votre amélioration tous les jours. Les avantages de la méthode Kaizen? 

  • Vous êtes plus satisfaite, des résultats au quotidien.
  • Vous êtes plus motivée, car l'étape est suffisamment petite pour être effectuée sans trop d'énergie.
  • Vous avez plus de chance d'atteindre votre objectif final car vous vous inscrivez dans la durée. Vous faites de vos objectifs une habitude.
la méthode kaizen pour des habitudes durables

Kaizen, c'est un peu ce que font tous les bébés quand ils apprennent à marcher.

Ils ne se demandent pas quand et comment ils vont courir après le chat qui se balade dans le jardin. Ils font un pas. Après l'autre. Et en un rien de temps, ils gambadent fièrement sur leurs deux jambes.

Ce qui est magique, c'est qu'ils ont aimé apprendre à marcher. Aucun bébé ne pleure ou ne ronchonne quand il vacille vaillamment sur ses deux jambes. Il ne se dit pas il *faut* que je marche. Il découvre son nouveau pouvoir, celui de marcher.

Il sourit, il essaie, il tombe sur ses fesses. Il s'esclaffe, se remet debout et recommence une nouvelle fois. Trois pas d'affilée? Il tape dans ses mains pour se féliciter. Il tombe et se fait mal? Il pleure un bon coup mais ne se dit jamais, au grand jamais, que c'est parce qu'il a essayé de marcher un peu trop vite. Un bébé, c'est le roi du développement personnel. Parce qu'il sait instinctivement, inconsciemment, comment grandir.

Remontez à la source

Reprenons l'analogie du bébé. Un bébé veut marcher car ça lui est naturel. C'est un objectif naturel, qui fait sens et qui lui apportera mille bénéfices. Avant de vous fixer tout objectif de développement et d'amélioration, demandez vous pourquoi.

En stratégie d'entreprise, l'un des principes essentiels de la méthode Kaizen consiste à remonter à la source des problèmes afin de les résoudre durablement.

Il en va de même avec vos objectifs. Remonter à la source de votre objectif vous permettra de savoir quel est le besoin fondamental que vous souhaitez combler en le réalisant. 

Résultat: une motivation accrue car intrinsèque, une clarification de ce qui est important pour vous dans votre objectif, et donc une mise en place d'étapes qui font beaucoup plus sens pour vous. Enfin, une satisfaction beaucoup plus intense et durable lorsque vous l'atteignez.

Pour remonter à la source, Massaki Imai, l'inventeur du Kaizen prône la méthode des 5 pourquoi.

Pour chaque problème que vous voulez résoudre dans votre vie, pour chaque nouvel objectif, demandez-vous 5 fois de suite pourquoi.

Prenons l'exemple de Laura: "je veux maigrir."
Pourquoi? Parce que j'ai quelques kilos en trop.
Pourquoi? Parce que j'ai tendance à faire des crises de boulimie.
Pourquoi? Parce que je me sens stressée.
Pourquoi? Parce que j'ai trop de travail.
Pourquoi? Parce que je ne sais pas dire non quand on me demande de l'aide.

Au final, vous savez maintenant ce que cache votre objectif premier et vous pouvez mettre en place des actions qui vont non seulement dans le sens de cet objectif mais qui, surtout, s'occupent de résoudre le problème ou la véritable motivation. 

Dans le cas de Laura, elle devra mettre en place des petites étapes pour modifier sa façon de manger, mais aussi son rapport à la nourriture et surtout, surtout, apprendre à poser des limites.

Se focaliser sur des étapes simples et appropriées

Une fois que vous avez bien établi votre objectif et votre pourquoi, il est temps de mettre en place des petites actions, des petites étapes, faciles à mettre en place, faciles à mesurer. Et de se focaliser sur elles.

Si vous êtes obnubilée en permanence sur votre objectif à long-terme, vous risquez de perdre votre motivation et de ne pas apprécier vos progrès à leur juste valeur. Il faut que je fasse ceci, cela et puis encore ça... Jamais je n'y arriverait. Je viens de réussir cela, mais il y a encore ça, ça, ça et ça à faire. Je n'ai pas à me sentir satisfaite, je suis encore loin du compte... Ça vous dit quelque chose?

Dans la méthode Kaizen, vous vous focalisez sur les prochains pas, les prochaines actions à mettre en place. Et seulement sur ces actions.

Dans le cas de Laura, elle décide de mettre 2 actions en place: respirer pendant 10 secondes avant de manger son énième goûter et de dire non à un projet ou à une demande, même insignifiante au moins une fois tous les 3 jours à son boulot.

Les bénéfices sont immenses. Miser sur de petites étapes demande moins de motivation que de vouloir réaliser un énorme changement ponctuel. Car la réalisation de ces petites actions est tellement facile que vous ne pouvez pas dire non. Elles ne demandent pas d'énergie d'activation. Elles peuvent être réalisées sans avoir besoin de se motiver.  

En vous focalisant sur des petites actions, vous vous donnez l'autorisation de récompenser vos efforts de manière régulière. Comme le bébé qui applaudit lorsqu'il a effectué trois pas à la suite. Vous entraînez votre cerveau à mettre en avant les progrès et les succès. Résultat: votre estime de soi est décuplée, vous êtes motivée pour continuer et vous appréciez le chemin vers votre objectif. Situation totalement gagnante!

Finalement, en se concentrant sur de petites actions, vous ne surchargez pas votre esprit d'informations inutiles. Vous devenez plus efficace et plus productive, car votre cerveau est entièrement focalisé sur la tâche à effectuer, là, ici et maintenant. C'est la méthode Kanban, la méthode "du juste à temps". 

la méthode kaizen pour des habitudes durables

Optimisez au fur et à mesure

Au fur et à mesure que vous avancez, il est bon de rester consciente de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. 

Vous pouvez par exemple trouver que certaines étapes ne sont pas nécessaires, qu'elles demandent trop de temps ou qu'elles sont inadaptées à votre façon de fonctionner ou à vos valeurs.

Régulièrement, évaluez vos actions et adaptez-les si le besoin se fait sentir.

C'est le cycle PDCA développé en management qualité pour les entreprises, mais qui s'applique parfaitement au développement personnel. Ce cycle, appelé aussi roue de Deming, est construit sur quatre étapes:

  • Planifier (Plan). Planifiez quelques étapes en avance. Suffisamment pour garder en tête la notion de progrès, pas trop pour ne pas vous surcharger mentalement.
  • Effectuer (Do). Réalisez votre tâche en étant complètement concentrée sur elle, sur sa réalisation. Pas sur les résultats potentiels.
  • Contrôler (Check). Regardez maintenant les dernières actions que vous avez effectuées et évaluez le plaisir que vous avez eu à les faire, si cela vous a demandé d'adapter énormément votre quotidien, si vous êtes satisfaite du résultat, etc.
  • Ajuster (Act). Réajustez vos actions en fonction de votre évaluation. Cela peut concerner la taille de l'action (un peu plus, un peu moins), quand et comment l'effectuer ou tout simplement l'action entière qui n'est pas appropriée.

Optimiser vos actions est fondamental car cela vous permettra de mieux vous connaître et de les affiner afin qu'elles vous correspondent au mieux. Qu'elles prennent en compte vos valeurs fondamentales. Et qu'elles vous respectent.

Dans le cas de Laura, elle s'est finalement rendue compte que dire non à son travail était trop dur pour elle. Elle a donc décidé de travailler sur ses limites en disant non dans son quotidien, par exemple en rentrant dans un magasin, en parlant au vendeur mais en n’achetant rien. Par contre, elle est satisfaite avec le fait de pratiquer la pleine attention avant de manger et a décidé de passer à la vitesse supérieure, en incluant aussi des pauses entre chaque bouchée.

Focalisez-vous sur le processus

Bien que les étapes soient petites, le résultat sur le long-terme lorsque l'on applique la méthode Kaizen est impressionnante. Si vous vous améliorez de 1% chaque jour, au bout d'une année vous vous serez améliorée de 3678%! C'est 37 fois mieux que lorsque vous avez commencé. Si vous avez commencé avec 1 kilomètre de course à pied, vous pouvez en un an courir un marathon.

Maintenant que vous savez à quel point le principe d'amélioration continue peut vous booster vers des objectifs très élevés... oubliez-le. 🙂

Se focaliser et apprécier le processus, c'est intégrer la réussite, la satisfaction et le plaisir au quotidien et relativiser les échecs.

Un bébé ne se dit pas chouette, j'ai réussi à marcher cinq pas, ça me rapproche de mon but ultime qui est de courir vers maman quand elle vient vers moi. Un bébé est heureux d'apprendre à marcher. Et s'il tombe, il ne se dit pas mince, j'ai régressé, je ne vais jamais y arriver, c'est une catastrophe, je suis un mauvais bébé. Il pleure un bon coup, se relève et accepte naturellement cet écueil comme une expérience de vie.

Le progrès n'est jamais linéaire. Il s'effectue en dents de scie. Vous allez expérimenter des moments de progression extraordinaire, mais aussi des phases de stagnation ou des légères régressions.

En gardant en tête la notion d'avancement et pas celle de résultat, vous évitez le "tout ou rien", le "noir ou blanc". Vous relativisez les problèmes et les erreurs en les remettant à leur juste place. Une mauvaise passe, un moment difficile, une décision maladroite. Rien de plus. Tout au contraire, vous multipliez les occasions de vous féliciter, d'apprécier pleinement les moments positifs et les petits succès.

la méthode kaizen pour des habitudes durables

Laura et son régime? Non, elle ne suit pas de régime. Elle s'est découverte une passion pour la micro-nutrition. Elle s'est rendue compte qu'elle adorait manger en pleine conscience. Gourmande comme elle est, elle apprécie beaucoup plus les smoothies qu'elle se prépare, mais aussi le gâteau au chocolat dont elle raffole. Elle a naturellement arrêté de se goinfrer parce qu'elle a intégré dans son quotidien une routine du soir qui l'aide à décompresser après le boulot. Et elle est aussi beaucoup moins stressée car elle a parlé avec son chef de sa charge de travail.

Éliminez ce qui vous empêche d'avancer

Enfin, la méthode Kaizen ne s'occupe pas seulement d'optimisation mais aussi d'élimination. Le terme employé en japonais est muda, qui signifie inutile. Je suis adepte de minimalisme, et c'est aussi une préoccupation principale de cette philosophie japonaise. Éliminer, c'est faire de la place, c'est permettre à la respiration et aux mouvements de la vie de s'effectuer sans entrave.

Dans le cas du Kaizen, éliminer, abandonner, c'est se donner les moyens d'apprécier pleinement ses progrès. En particulier, dans Kaizen vous vous occupez d'éliminer:

  • Les actions intempestives ou prématurées. L'amélioration continue demande de la constance et de la persévérance.
  • Le temps perdu. Regarder pendant une heure sur internet les mille et une façons de réaliser votre exercice de yoga alors que vous pouvez le faire en 5 minutes, c'est du temps perdu. Faire une sieste de 15 minutes ou simplement rêvasser, ce n'est pas du temps perdu.
  • Les actions inappropriées. Celles qui ne sont pas en phase avec vos valeurs, celles qui vous paraissent bancales, qui vous semblent bizarres. Il est bon de sortir de sa zone de confort, il est donc normal de sentir de l'étrangeté lorsque vous mettez en place des actions destinées à vous changer. Mais si après essai elles sont toujours aussi désagréables, jetez-les à la poubelle. Elles ne sont pas appropriées pour vous.
  • Le traitement excessif. Si vous en faites trop, vous risquez de ne plus apprécier les progrès que vous faites, de vous retrouver submergée par une myriade de petites tâches et d'arrêter en plein milieu. Une étape après l'autre.
  • Les variations sur un thème. Si un type d'action marche bien pour vous, résistez à la tentation d'essayer quelque chose de nouveau, parce que c'est nouveau.

Revenons à notre chère Laura. Elle a tout d'abord essayé mille et une façons de se calmer et de réguler le stress dû à son surcroît de travail. Relaxation, cohérence cardiaque, méditation, sophrologie... La méditation ne lui convenait pas du tout, même si on lui avait répété tous ses bienfaits. La cohérence cardiaque ne lui parlait pas. Elle a fini par opter pour une seule méthode, le yin yoga, et a décidé d'abandonner sans remords le reste. Sans culpabiliser. Comme elle aime la diversité, elle choisit chaque fois une nouvelle séance qui lui plaît sur youtube. Mais sans y passer plus de 5 minutes. Laura a appliqué le muda. Elle s'est débarrassée des actions et des impératifs qui ne lui plaisaient pas (il faut méditer pour déstresser) et applique celles qu'elle a choisi en se focalisant sur le fond et non pas la forme.

Ainsi, Kaizen est une méthode très efficace pour éliminer de votre vie les choses en trop, privilégier la qualité et non la quantité. Les avantages sont appréciables: vous êtes plus efficace, vous arrêtez de procrastiner et vous mettez en avant les tâches qui sont les importantes pour vous, celles qui vous font avancer.

Conclusion

Résumons les grands principes de la méthode Kaizen:

  • Remontez à la source. Connaissez votre motivation, votre pourquoi essentiel derrière vos objectifs.
  • Décomposez vos objectifs en petites étapes. Des étapes tellement faciles à faire, que vous n'avez pas besoin d'être motivée pour les réaliser.
  • Adaptez vos actions au fil du temps pour qu'elles correspondent à vos valeurs et à votre fonctionnement.
  • Focalisez-vous sur le processus, sur vos changements graduels et réels, au quotidien.
  • Éliminez ce qui vous empêche d'avancer. Faites de la place pour vos nouvelles habitudes, pour votre nouveau moi.

En soi, Kaizen est une philosophie de vie. Adopter une attitude Kaizen, c'est accepter que le changement est inévitable, que la vie est changement, pour votre plus grand bonheur. Car le bonheur, ce n'est pas d'atteindre un but, mais d'apprécier le voyage.

xoxo
Claire
la méthode kaizen pour des habitudes durables
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"62516":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"62516":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"62516":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"89b00":{"name":"Main Accent","parent":-1},"f4f63":{"name":"Accent Dark","parent":"89b00","lock":{"saturation":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"89b00":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"f4f63":{"val":"rgb(28, 40, 49)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"l":0.15,"s":0.27}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"89b00":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"f4f63":{"val":"rgb(12, 17, 21)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"s":0.27,"l":0.06,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
<<< Article précédent
__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"89b00":{"name":"Main Accent","parent":-1},"f4f63":{"name":"Accent Dark","parent":"89b00","lock":{"saturation":1}}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"89b00":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"f4f63":{"val":"rgb(28, 40, 49)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"l":0.15,"s":0.27}}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"89b00":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45,"a":1}},"f4f63":{"val":"rgb(12, 17, 21)","hsl_parent_dependency":{"h":206,"s":0.27,"l":0.06,"a":1}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Article suivant >>>
>